FC064 - Prise en charge de la douleur post traumatique à la sortie des urgences : comparaison de trois stratégies : paracétamol seul, AINS seul et l'association paracétamol+AINS

Flash Communication

marwa toumia (1), Khaoula Bel Haj Ali (1), Mohamed Amine Msolli (1), Adel Sekma (1), Mohamed Habib Grissa (1), Hamdi Boubaker (1), Wahid Bouida (1), Semir Nouira (1)

1. service des urgences de Monastir, EPS Fattouma Bourguiba Monastir, Monastir, Tunisie

Diffusion le 06/06/2019

Introduction:   Les lésions post traumatiques est le premier motif d’hospitalisation aux urgences. On prescrit aux urgences fréquemment du paracétamol, des AINS ou bien une association des deux molécules. De point de vue efficacité, coût et tolérance, plusieurs études ont mentionnée l’intérêt du paracétamol par rapport aux AINS mais sans preuves solides.Le but de notre étude est de comparer les trois stratégies dans la prise en charge de la douleur post traumatique à la sortie des urgences: paracétamol seul vs AINS vs association paracétamol et AINS.

Matériel et méthode: Il s’agit d’une étude prospective, randomisée et contrôlée au du service des urgences durant une période de 3 ans incluant les patients âgé de 18 ans et plus,consultant pour une douleur aigue post traumatique au niveau des membres supérieurs ou inférieurs.

Resultas :1401 patients ont été inclus et randomisés en 3 groupes au hazard :500 dans le groupe AA ;401 dans le groupe AINS et 500 dans le groupe association paracétamol+AINS. Les 3 groupes étaient comparables de point de vue caractéristiques démographique. L’accident domestique est la circonstance du traumatisme la plus fréquente dans les 3 groupes.Les fractures étaient le mécanisme le plus fréquent 47% chez les trois groupes. EVN initiale moyenne, était de 6[3-9] dans le groupe AA, 7[4-10] :AINS et7[4-10] dans l’association ;(p=0.2). 793 patients rapportent un succès thérapeutique. L’analyse des sous groupes montre un taux de succès plus important dans le groupe association chez 55.8% versus 60% dans le groupe AA et 53.4% dans le groupe AINS, (p=0.1). Un succès thérapeutique, (EVN≤3 après 7 jours) dans 1188 patients soit 84.8% : 86.8% dans le groupe AA, 81.5% dans le groupe AINS et 85.4% dans le groupe association (P= 0.08). L’analyse des sous groupes montre un taux de recours à d’autres antalgiques est de17.7% dans le groupe AINS vs 11.4% dans le groupe AA(P=0), et 9.8% dans le groupe AA+AINS. (P=0 entre le groupe AA+AINS et le groupe AINS). 7% des patients ont présenté des effets indésirables: 2 % dans le groupe AA, 12.5% dans le groupe AINS et 7.6% dans le groupe association (p=0).Les effets indésirables les plus répondus sont : épigastralgie, vomissement et vertige.

Conclusion : le paracétamol n’est pas inférieur aux AINS ni à l’association des deux dans le traitement de la douleur post traumatique. C’est aussi le traitement qui est associé à la meilleure tolérance

Tags : douleur traumatique sortie paracétamol AINS