CP184 - Facteurs prédictifs de l'asthme aiguë grave chez les sujet âgés

NAWEL SARRAJ, RIM JEMLI , RYMA BENZARTY , NAWEL SARRAJ

Urgences, Hôpital Régional de Siliana, SOUSSE, Tunisie

Diffusion le 11/05/2017

/medias/images/design/icos/eposters.png


Introduction :
L’asthme du sujet âgé constitue une entité souvent méconnue et sous estimée en raison de la délicatesse du diagnostic et la fréquence des formes trompeuses prenant le masque d’autre pathologies.
Objectif :
Etudier les principaux facteurs prédictifs de l’asthme aigu grave (AAG) chez le sujet âgé
Matériel et méthode :
Nous avons réalisé une étude rétrospective concernant 32 personnes asthmatiques âgées durant les 3mois de Décembre, Janvier et Février 2014 à l’hôpital régional de Siliana.
 
Résultat :
L’âge moyen de nos patients est de 69 ans avec une prédominance féminine (58%vs 41%). La majorité des patients sont d’un milieu socioéconomique médiocre (43%). Les autres facteurs de risques associés étaient :
L’ HTA , le diabète, le tabagisme actif et passif chez 35% et une dyslipidémie chez 23% des malades .Les principaux facteurs de risque de l’AAG sont liés :
Aux conditions sociodémographiques défavorables, la précarité et la difficulté d’accès aux soins. Aux antécédents de crises graves et ayant une tare respiratoire ou cardiaque associé.
 
Conclusion :
L’AAG est une pathologie relativement fréquente mais souvent méconnue ou négligée. C’est un tournant évolutif de la maladie avec une issue parfois fatale. Ainsi ; il faut déduire des mesures préventives efficaces capables de limiter le risque de cette complication potentiellement fatale.

Tags : bronchiolite nourrisson Nébulisations