FC296 - Etude épidémiologique des douleurs thoraciques non traumatique au sein d'un service d'urgence d'un centre hospitalier

Flash Communication

Ludivine Vanparys (1), Galdric De Palleja (2), Gael De Palleja (2), Soraya Retiel (1), laurent Happiette (3), Eric Wiel (4, 5)

1. urgences-SMUR, CH Tourcoing, lille, France 2. urgences-SMUR, CH Tourcoing, marcq en baroeul, France 3. urgences-SMUR, CH Toul, ecrouves, France 4. Pôle de l'Urgence-CHU Lille, CHRU Lille, lille, France 5. Faculté de Médecine-Université de Lille, CHRU Lille, lille, France

Diffusion le 07/06/2019

INTRODUCTION : La douleur thoracique est un motif fréquent de consultation. L’objectif de notre étude était d’établir une cartographie des douleurs thoraciques non traumatiques en termes de prises en charges par les examens complémentaires et les pathologies diagnostiquées.

MATERIELS ET METHODES : Etude menée du 1/11/17 au 31/12/17. Etait inclus tout patient majeur se présentant pour douleur thoracique et codé MHU 11 dans la classification IOA de la SFMU à leur entrée.

RESULTATS : 191 patients ont été inclus. 187 ont bénéficié d’un ECG (36 pathologiques), 140 d’une radiographie de thorax (30 pathologiques), 12 d’un scanner (6 pathologiques), 157 d’un bilan biologique (résultats détaillés dans le tableau).

CONCLUSION : Notre étude montre que les patients consultants pour douleur thoracique bénéficient d’examens complémentaires notamment d’un ECG. De nombreux examens réalisés se révèlent négatifs et beaucoup de patients sortent sans diagnostic précis.

Tags : douleur thoracique examens complémentaires diagnostics